Nucleus

Série de dessins brodés en collaboration avec Sabatina Leccia.

Encre, calque et broderie sur papier Arches

 

En 2015, Alix Waline et Sabatina Leccia ont initié une collaboration fondée sur les résonances de leurs univers respectifs.

Leurs démarches convergent dans la priorité donnée à l’expérimentation, l’attention portée aux matières, l’utilisation du sens tactile pour créer l’objet visuel. Toutes deux travaillent instinctivement par pixellisation pour modeler l’espace - avec l’accumulation de points de broderie ou la superposition de nuées de points dessinés créant des effets de relief. Elles intègrent l’aléatoire et l’accidentel au service d’une esthétique de formes abstraites, mouvantes et évolutives.

Sabatina puise aux sources de traditions qu’elle renouvelle. Le vibrato de sa création, c’est le tempo puissant, profond, incompressible du vivant – gestation, rythmes saisonniers, battement du cœur au repos. Alix féconde cet univers en y apportant sa rythmique propre – plus emportée, débordante, pulsionnelle.

Entre les deux artistes, le dialogue se passe de mots. Il se développe dans la matrice d’un inconscient gémellaire, au fil des allers-retours de l’œuvre. Selon le principe du cadavre exquis, l’inattendu que l’une propose est pour l’autre inspiration et nécessité. Dans l’émergence de la forme, l’aléatoire est dompté au profit d’une cohérence intuitive dont elle est l’expression palpable.

Après Les Paradis Perdus et Algae, la série Nucleus est la plus osmotique de leurs collaborations. S’imposant sans concertation, sa forme a été raffinée dans un souci d’épure des matériaux et des techniques. Sa délicatesse contraste avec la concentration qui sous-tend le processus créatif ; sous son apparente fragilité, la structure paraît vibrer d’une irrépressible poussée organique.

Virginie Gomez, février 2020